dimanche 30 octobre

il me manque

mais à aucun prix il ne doit le savoir. 
Posté par Ulysses à 12:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 30 octobre

L'amour peut naître partout...

Nous avons regardé hier soir un court-métrage assez détonnant (plusieurs courts-métrages assez étonnants, devrais-je dire !) où une histoire assez forte, avec sa composante physique et charnelle, unissait deux... néo-nazis. Assez dérangeant -de prime abord- de voir un corps tatoué d'une svatiska sur un aigle, d'une croix de fer, et d'un 88, donner du plaisir à un autre homme. Comme quoi l'amour peut naître partout... ... Y compris dans la folie (surtout dans la folie diront certains !) Et encore, piètre professeur qui ne délimite... [Lire la suite]
Posté par Ulysses à 02:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 29 octobre

لا أعرف (Mehn la aarfch...)

Jusqu’à ne plus savoir où le désert m’a emporté. Ensuite, je me suis perdu dans tes limbes. Lovées, nos deux âmes dans cet écho où j’occultais ta voix. Et je n’aurais pas dû. Je n’aurais pas dû te taire dans cet unique écho de corps. Où étaient mes yeux sinon à embrasser les contours de ton être-monde ? Et tu savais mon cœur battre enfin pour une raison. Quel autre miel que ta peau apaisera ma chair ? Quelle autre nuit sillonnera ces contrées uniques où nous avons accostés, sinon celle poussée par tes voiles et tes parfums.... [Lire la suite]
Posté par Ulysses à 01:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 27 octobre

ça

J'ai vécu 4 jours avec un ange. A le lire, le jour d'avant, il me cisaillait le thorax, délicatement, en tremblant sous le coup de l'émotion -de la certitude-, parfois, avec une lame fine, et tout laissait croire qu'il ce cisaillait de son côté en me parlant, évidemment.  Le lendemain, il pleuvait. J'ai renouvelé mon abonnement de métro, fait un détour par la brioche dorée pour les croissants, puis par le subway pour prendre de quoi manger à midi (un steak végétarien pour lui, je le savais d'emblée), et j'ai grimpé les 6 étages... [Lire la suite]
Posté par Ulysses à 23:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]