mercredi 15 juin

heart-addict

Dépendance affective. Le mot est lâché. Comme si la cigarette n'était pas la seule chose pour laquelle je peux traverser monts et vaux.  Dépendance affective. Quel qu'en soit l'objet ? Où fixons-nous nos pulsions ? S'arrimer à un autre corps, une autre vie, pour ne pas sombrer dans l'océan de la sienne. Peu de musique, aujourd'hui. Peu de commémorations. Peu d'idées, beaucoup d'actions pour égrainer le temps, en faire quelque chose de construit qui avance. Qui s'enfonce, qui s'enfoncera, si ce n'est ce soir, ce sera demain... [Lire la suite]
Posté par Ulysses à 00:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]